Une thérapie efficace est celle qui permet de devenir l’Homme que vous êtes.

Ce qu’il faut pour que ça marche ?

L’alliance thérapeutique :

La qualité du lien entre le thérapeute et le patient est fondatrice de la réussite de la thérapie. Le thérapeute dispose de connaissances théoriques, de techniques mais cela n’est rien sans ses qualités humaines, sa présence, sa posture. C’est pourquoi, le choix de son psy nécessite de s’assurer de son bagage professionnel (expérience, formation, supervision) et de prendre en compte ce que vous ressentez en sa présence, comment vous vivez son écoute. Aurez-vous envie de vous confier à lui, saurez-vous lui faire confiance ?

Vous avez toute liberté de rencontrer plusieurs thérapeutes avant de faire votre choix.

La patience

Au démarrage de la thérapie, un mouvement  intérieur se met en place, puis insidieusement, en profondeur et par étapes, il se concrétise sur la durée. La vraie prise de conscience d’un mieux-être peut arriver tout à coup, au moment ou on ne s’y attend pas.

La volonté de changement

Vouloir changer implique de s’investir dans la thérapie et nécessite une forme de courage. C’est un processus propre à chacun. Le psychothérapeute grâce à l’alliance thérapeutique saura adapter le rythme de la thérapie dans le respect de ce que le patient peut accueillir, entendre et digérer.

En mettant des mots sur vos ressentis, vos difficultés, vos symptômes, vous vous en distancez tout en les acceptant. Vous pouvez alors mieux contrôler vos comportements et modifier votre regard sur vous-même. Bien souvent, la première étape de la thérapie est de restaurer l’estime de soi.